RETOUR VERS LE FUTUR.

Voilà, que les Lois Scientifiques du temps d’avant, longtemps décriées, reviennent à l’honneur!

Mais pourquoi donc?

Le prix du carburant, trop cher?

OUI, surement.

Mais alors la filière « Turbine » était elle chère et trop pointue ?

OUI, forcement.

Il y a t il eut une « Technologie » , moins chère et moins pointue et cependant accessible?

OUI, cela s appelait la technologie de Mr René LEDUC et Mr René LORIN:

depuis wikipédia : Monsieur René LEDUC (24 avril 18989 mars 1968) fut un ingénieur et constructeur d’avions français.

1933 : La S.G.A. disparaissant, René Leduc utilise ses indemnités de licenciement pour prendre une année sabbatique et étudier un concept qui lui tient à cœur. C’est ainsi que le 7 juin, il dépose son deuxième brevet, consacré aux tuyères à source chaude et à source froide, procédé de transformation de l’énergie calorifique en énergie cinétique ou potentielle. Il redécouvre le principe de propulseur imaginé, plus de vingt ans auparavant, par René Lorin, dont il ignorait les travaux. Ce principe, qu’il appelle « Thermopropulsion », sera appelé plus tard « Statoréacteur ».

Mais ce ne fût jamais vraiment commercialisé!

Se peut il que l’on fasse pendant soixante dix ans des erreurs et que l’on s’entête dans l’erreur ?

OUI, en voici une belle preuve!

N’EST CE PAS?

ALORS?

ALORS !

Pensez, peut être notre vision des LOIS de  l AÉRONAUTIQUE SONT ELLES FAUSSES, ou du moins ne sont elles que partiellement comprises ?

Car, il parait évident, qu’une application; MOINS MÉCANISTE  du procédé, donnerait des résultats bien plus probants, que ces deux hélices essayant de prendre appui sur du vent, pour assurer la propulsion.

Ceci est l’objet d’un possible brevet, mais il y a loin de la coupe aux lèvres, surtout dans un pays où il est interdit d’avoir des idées, fussent elles techniques!

S. CARVAJAL

 

Groupe Safran

Snecma  a lancé le projet SAGE II, développe l’Open Rotor, son moteur du futur, avec des hélices, deux jeux d’hélices contra rotatives, tournant dans l’air libre et non pas enfermées dans des nacelles.

Un essai au sol de l’Open Rotor est prévu en 2015.

Pas de vidéo, cependant celle ci existe; nous n’avons aucun accord avec Safran, mais voici un lien.

http://www.aeronewstv.com/fr/article/1373-quand-snecma-developpe-le-moteur-du-futur.html

Publicités
Vidéo | Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.