INTERVENIR EN URGENCE À FUKUSHIMA. 2

version complète ici ->

PRO DEO GRATIAS !

Sans préjuger de possibles souhaitables améliorations.

NE VOYANT PAS DE PROPOSITIONS OFFICIELLES (ni même officieuses) D’ ACTION JE FAIS CE TEXTE, UN EXEMPLE DE DÉMARCHE À SUIVRE…  POUR, QUI VEUT COMPRENDRE.

Pas facile le double saut périlleux sans filet !

D’abord, ce n ‘est pas un particulier, qui peut se substituer à un état.

Il s agit d’un problème du plus haut niveau de gravité.

Intervenir sans mettre en danger la santé des hommes.

  1. – La solution serait de bâtir une autre piscine, qui contiendrait cette piscine, c’est à dire abandonner toute idée de récupérer quoique ce soit, hormis le matériel qui encombre la piscine. Faire bâtir une nouvelle piscine par des automates mécaniques. La programmation est du même type de logique, Zéro ou Un, rien de nouveau. Pensez aux métiers à tisser Jacquard, photo si bas du code sur support d’époque. Les programmes pourront être écris sur ordinateur, interprétés vérifiés et inscris sur rouleau ou chaîne, dont voici un exemple.
  2. http://perso.telecom-paristech.fr/~blanchet/SIP_UE_INF227/histoire/prehistoire/jacquard.htm
  3. – C’est à dire encore renforcer les assises de la piscine, et de suite commencer la construction de la piscine Gigogne (Poupées Nipponne ou Russes).  Sans hommes, il faudra compter avec du matériel léger de portage, positionnement et mise en place du béton, projection, au bon endroit. Sachant, que personne n’ira vérifier si c est le bon endroit, il faudra donc des coefficients de sécurité maximum 3 ou 4 dans le calcul de la nouvelle assise et de même pour les murs de la piscine.
  4. – Il faudra un groupe  de froid industriel, qui sera installé à demeure.  Ce calcul je n’ai pas d’éléments pour l’entreprendre, mais si des gens peuvent me fournir des informations. Une fois la nouvelle piscine construite, par des automates, mécaniques, et le groupe de froid industriel en fonctionnement effectif.
  5. – Alors pourra être envisagé de sortir le pont qui gène dans la piscine puis sortir les éléments en sécurité.  Bien sûr dés le début des travaux sera envisagé une pont roulant d’un type amélioré qui puisse servir à l’usage auquel nous le destinons.
  6. – …. Divers

Le stockage des éléments une fois sortis de la grande piscine, ne faisant pas partie de la « mission », l’état Nippon se chargera de cette tache.

Le matériel roulant sera construit avec des matériaux légers, peu cher, le matériel roulant restera sur place et pourra être enseveli.

On ne peut parler de Fukushima sans parler des autres réacteurs, il devrait être possible d’envisager LE CORIUM comme une solution, au sens Chimique du Terme.  C’est à dire ne pas oublier la dimension radioactive, qui appartient à la Physique, pour Dissoudre des produits « stables », du SOLUTÉ dans les CORIUM, je ne parle pas de produit à fort « Barn », non, des produits élaborés et encore relativement stables à disons 800°c.

Les gens qui auraient des questions ou seraient intéressés par développements, envoyez un mail orthodharma chez  gmail.com

S. CARVAJAL

Management Stratégique Industriel

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.