L’ AMALGAME DE L’ EUROPE DANS LES U.S.A. NON MERCI !

_

LES TÊTES PENSANTES U.S., VEULENT ABSORBER LES ÉCONOMIES EUROPÉENNES, GRÂCE A LA MIS EN PLACE DU « GLASS – STEAGALL ACT ».

http://larouchepac.com/node/27158

L’idée, qu’un état soit propriétaire de sa monnaie de son économie par l intermédiaire d’une banque centrale unique, lui appartenant et de banques commerciales strictement encadrées par la banque nationale, c’est cela l idèe des messieurs Glass et Steagall qui réussirent à faire adopter  le Glass – Steagall Act aux USA.

Cette idée fût toujours connue en Europe, le pouvoir des Princes, n’était il pas de battre monnaie? Ce sont les commerçants qui ont diverti les pouvoirs en place et installé la précarité, qui convient si bien aux commerces. Mais, voilà, notre Monde européen est un Monde d entrepreneurs, d’Artisans, d’ Inventeurs, de Paysans, de Petits Patrons, pas adapté à une vison purement commerçante, qui n’a fait que : TUER, ÉLIMINER, TOUTES INITIATIVES, DE VRAI PROGRÈS.

Si vous écoutez Mr LaRouche, les européens, sont des neuneus, nous n’avons pas les capacités intellectuelles, ni la possibilité ni même la volonté de mettre en place des moyens de sauvegarde économiques.

Bien, c’est son opinion.

Les Européens, qui sont ils ?

Les autorités de Bruxelles ou les peuples d’Europe?

C’est là où Mr LaRouche se trompe, installer un Glass – Steagall Act, confondant les U.S.A. et les nations d Europe ce n ‘est pas une solution, mais la mise en place d’un nouveau machin.

Il est évident que la monnaie dollar US, a beaucoup servit à enrichir les riches américains du nord et appauvrir considérablement le reste du monde. C’était une monnaie de combat.

Je ne comprends pas ce Mr LaRouche, ou plutôt je le comprends trop bien, en minimisant les capacités des peuples d’Europe il conforte la vision d’états unis encore en position de diriger le monde libre. Ce n’est pas le cas. Les U.S.A. comme l’ E.U. sont des structures qui ont tout fait pour se suicider et mener les peuples sur leurs continents de la relative autonomie vers la pauvreté, en installant des Cartels, qui n’ont de but que d’augmenter les rendements des capitaux en installant la précarité économique, ce qui se traduit par l’apparition des personnes sans droits : LES CHÔMEURS, devenus « parias » dans leur propre république.

U.S.A. ET E.U., DEUX « MACHINES À PERDRE DURABLEMENT », QUI SE RECONNAISSENT COMME TELLES ET SOUHAITENT CUMULER LEURS INCOMPÉTENCES AFIN D’INSTALLER DURABLEMENT UN FÉODALISME TRANSATLANTIQUE.

Ceci est le coté politique, il y a un autre coté qui est celui de la coopération, entre blocs. Mais là encore, Mr LaRouche confond, la coopération qu’il souhaite et qui ne peut selon ses dire n’être dirigée que par les U.S.A. avec une colonisation, satellisation de l’ EUROPE et des Européens.

Voilà une idée de coopération, qui correspondant au féodalisme évoqué plus haut. Tout cela est pauvre, en trompe l’ œil.

Si je comprends bien l’ intérêt des U.S.A. je ne vois pas l’intérêt des peuples d’Europe, qui ont un gros problème avec leur « monnaie dette » anonyme et apatride.

S. CARVAJAL

Management Stratégique Industriel

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.