Déjantage concurrentiel ?

Amiens Goodyear.

Goodyear la direction a annoncé la fermeture définitive, ceux sont  1 173 postes de travail qui sont en jeu.

La direction de Goodyear France a mit l’accent sur les difficultés du secteur, affirmant que son projet avait « pour objectif de sauvegarder la compétitivité* des secteurs d’activité tourisme et agricole du groupe ».

Quelle est cette compétitivité, dont parle la direction de goodyear ?

Celle des capitaux, rien que cela, Good Year veut une vraiment Bonne Année, peut être acheter des action Pirelli* et fermer une usine, « usine égal source de coûts ». Et puis, il en reste encore des usines Goodyear, et en plus cela fera remonter le note que les banques donnent à Goodyear (les banques vous notes, saviez vous ?), en tout cas, cela veut dire augmentation des cours de Goodyear en bourse et meilleur solvabilité de cette société.

Que  du  Bénef.

En fait comme beaucoup de sociétés ex industrielles Goodyear veut devenir un acteur financier et non plus industriel, en tout cas cela y ressemble beaucoup.

S. CARVAJAL

Management Stratégique

___________________________

* Rian.ru 18:33 30/01/2013

MOSCOU, 30 janvier – RIA Novosti

 La coentreprise Pirelli Tyre Russia, fondée par le russe Rostech et l’italien Pirelli, a lancé une deuxième chaîne de production dans son usine de pneus de Voronej (sud).

« Notre attention sera concentrée sur les pneus de haute technologie, en premier lieu sur ceux d’hiver et les pneus pour les véhicules 4×4 », a déclaré Carlo Costa, le PDG de Pirelli Tyre Russia, lors de la mise en service de la nouvelle chaîne.

Selon M. Costa, 100 millions d’euros seront investis d’ici 2014 dans la production de pneus à Voronej. Ces derniers équiperont principalement des voitures de luxe en Russie.  Une partie de la production sera exportée en Europe.

En mars 2012, la coentreprise Pirelli Tyre Russia a racheté l’usine de Voronej, après avoir absorbé fin 2011 une usine analogue à Kirov. La société russo-italienne a dépensé à cet effet 222 millions d’euros.

La première chaîne de production à Voronej fournit actuellement 2 millions de pneus par an. D’ici  2014, les deux chaînes de l’usine en fourniront 4 millions.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.