Stratégies et une Idée Industrielle.

Arnaud Montebourg : « Le Rafale pourrait devenir la propriété technologique des Indiens ».

Usine Nouvelle

…/…

Mais si Dassault n’acceptait pas ces conditions, le Rafale ne serait pas vendu et c’est le Typhoon d’Eurofighter qui l’emporterait. Le marché est toujours pris par quelqu’un….
Je suis d’accord avec vous mais ce raisonnement, c’est ce qui a conduit à donner Airbus à la Chine. Dans cinq ans, on ne vendra plus d’Airbus  puisque les Chinois le feront eux-mêmes. Et donc on licenciera chez EADS dans dix ans, parce que les Chinois les vendront beaucoup moins chers !

ANALYSE

Comme vous voyez, Airbus ayant, déjà, vendu sa technologie aux chinois, ceux ci sont propriétaires de toute la technique des avions Airbus. Voyez la prévision, « On licenciera chez EADS dans dix ans ». Parions que EADS France passera sous giron allemand avant cela et que les licenciements auront lieu en france.

Vous ignoriez peut être que EADS avait cédé ses technologies afin de juste continuer à produire quelques dizaines d’avions qui seront très vite remplacès par l’acheteur chinois qui vendra en dessous des prix européens.

DUMPING ?

Pas un mot chinois!

Il risque d’en être pareil pour l’affaire Rafale.

Ceci serait un risque, il faut penser que Dassault sait ce qu’il construit et sait aussi ce qu’il vend. Si Dassault vend son rafale à ce prix, c’est sûrement que le prix lui convient et qu’avec cet argent il pourra investir dans une nouvelle génération d’avions de chasse, gardant en France ses équipes, ses emplois et son outillage. C’est le pari qu’aurait fait l’ancêtre Marcel DASSAULT.

Dans les contrats d’armement, il est une chose qui est passée sous silence, silence relatif; il s’agit de la vente de munitions, les systèmes d’armes. Un avion de chasse nu n’a pas vraiment d’usage. Il faut donc penser que des choses Sensibles nous sont occultées.

Il faut aussi penser que le personnage en défaut grave dans cette histoire est l’ÉTAT Français qui est tenu en longe « courte » par les compétiteurs de Dassault et les « autorités » sans assises démocratiques qu’est le MACHIN de BRUXELLES et son ombre le Machin de STRASBOURG.

____________________________________________

Une Idée à destination de le Famille DASSAULT et directoire de la société.

Au passage, notons que l’Inde possède des Mirages 2 000, il serait bon de reprendre ces avions, les reconditionner et les utiliser sur le territoire Français, nos pilotes ayant tendance à casser des ailes, ces temps ci.

Cet Atelier, ne serait pas inutile, et Monsieur Dassault devrait y penser .

Voici l’idée: Récupérer des Mirages 2 000,  les Mirages Indiens par exemple. Former des équipes d’anciens Ingénieurs et de jeunes techniciens en contrat avec une école technique « Privée » pour former sur  huit ans des Ingénieurs et des Docteurs d’un type différent mais dans l’esprit des camarades de monsieur Marcel DASSAULT.

Les Ingénieurs de DASSAULT passeraient progressivement du statut de Cadre de l’Industrie à celui d’enseignants dans la formation Professionnelle Technique tandis que les techniciens passeraient du statut d’élèves à celui d’Ingénieurs et Docteurs, voir aussi Enseignants.

C’est possible, c’est légal, cela se fera ! Aurait pût dire monsieur Marcel DASSAULT.

Former des Docteurs dans une discipline qui connaît plusieurs centaines de spécialisations c’est pas facile. Cependant au fur et à mesure des années et des choix de carrière, ce seront non pas un doctorat d’état mais une demi – douzaine de Doctorats d’état (aéronautique, mécanique, systèmes d’armes etc…) qui seront validés. 

Une école d’Ingénieur classique ne peut avoir sur un seul lieu, les ateliers ,les outillages et les avions pour entreprendre cela. C’est à dire entreprendre un Challenge de même magnitude que celui qu’ont entrepris, « les mains dans le cambouis », monsieur DASSAULT et ses confrères Ingénieurs. Des gens qui  étaient capables de repérer un défaut et pallier, par une solution technique à ce défaut.

Il s’agit d’un Métier Nouveau, alliant Informatique, Électronique, Mécanique,  Avionique… Former ce que seule une langue structurée permet d’imaginer former des Ingénieurs aptes à évoluer et devenir Docteurs,  prenant part dans un processus depuis l’idée, le premier dessin, la fabrication du prototype, la fabrication en série, jusqu’à la remise en main aux pilotes d’essai.

S. CARVAJAL

Management Stratégique & Innovation

voir aussi:

Stratégies Organisations Choix…

Sans compétences, nous deviendrons esclaves de ceux qui seront capables de produire.

http://organisationsextra.wordpress.com/

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s