Vendre la peau de l’Ourse !

FagorBrandt se déploie dans le petit-électroménager. Usine Nouvelle

Le 02 février 2012 par Adrien Cahuzac

Éléments du dossier :

Des appareils entièrement designès et développés en interne. Une diversification, qui servira de relais aux ventes de Brandt en  gros électroménager. Fagor Brandt  met en avant le design. Le fabricant dispose à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) d’une dizaine de designers dont un est entièrement dédié à la ligne de petit-électroménager.
Conception et design français mais fabrication chinoise
« Nous avons porté une attention toute particulière aux formes et à la variété des couleurs, avec un développement entièrement réalisé en France »,  souligne Malika Bendaci, chef de produit petit-électroménager chez FagorBrandt. « Nous analysons les attentes de marché, les nouveaux modes de consommation et les tendances de déco pour créer nos propres modèles », explique Pascal Loiseau, category manager chez FagorBrandt. En revanche, la fabrication est sous-traitée en Asie. « Trop cher en Europe », justifie-t-il, à propos de ses bouilloires, robots mixeurs ou grille-pains vendus entre 30 et 70 euros. « Une fois que le développement du produit et le design ont été arrêtés, nous travaillons avec des fournisseurs en Chine que nous rencontrons régulièrement », ajoute  Pascal Loiseau.
En chiffres
FagorBrandt a réalisé un chiffre d’affaires de 775 millions d’euros en 2010. Il emploie près de 2 500 salariés en France dans quatre usines.

_

ANALYSE

Tordons le cou à un vieux préjugé, une société industrielle ne s’évalue pas sur le chiffre d’affaire, contrairement à un commerce où cette valeur n’est pas totalement inutile, cependant.

Il faut encore une fois faire le même constat : c’est le pôle design et non pas le pôle ingénierie qui entraîne les investissements dit « stratégiques ». Au lieu de tabler sur une fonction nouvelle, ou une fonction qui apporte « un plus réel » aux  clients, voire apporter un baisse substantielle du prix du produit, c’est encore une fois un choix de « forme » et même de « couleur » qui sont les critères décisifs. L’apparence est privilégiée, pas la réalité des fonctions indispensables, des fonctions nécessaires sans oublier celles dites de confort ou la touche distinctive qui fait qu’on ne peut confondre deux produits semblables en fonction mais provenant de deux producteurs différents.

La FORME avant le FOND.

Le but l’achat d’impulsion pas l’achat de nécessité d’un client d’un jour que la qualité du produit fidélisera à la marque et à ses autres produits.

Périlleux

Il y a un HIC, le fabricant Chinois, disposera de crédits illimités de la part du gouvernement chinois pour copier, produire et inonder les marchés, auquel ce produit Fagor Brandt était destiné. Ceci avec l’avantage de n’avoir pas à investir dans la création des articles et savoir faires que Fagor Brandt met à leur disposition.

 » L’objectif est d’atteindre 30 millions d’euros d’ici à deux ans. « 

Espérons le !

Pour ma part je n’y crois guère.

Si vous donnez vos armes, à vos ennemis, ne vous étonnez pas du mauvais usage que ceux ci risquent d’en faire.

S. CARVAJAL

Management Stratégique & Innovation

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s