Un marché (de dupes) que la crise nous a imposé.

LA  MAISON  À  OSSATURE  EN  BOIS.

Pas vraiment un marché, en tout cas pas dans le sud de l’Europe.

Cependant, la crise, presque quarante ans de crises, cf le club de Rome et le Rapport du M.I.T sur les Limites de la Croissance, ont amené de clients à ce genre de demeure en bois.

Il existe donc quelques constructeurs dont certains, OSSABOIS, subissent les avanies du temps et se trouvent contraints de devoir envisager : fermeture et licenciements.

Sur le journal la Guilde des Métiers, la motivation n’est pas d’aider à faire d’avantage de chômeurs et de pauvres. Même si Management Stratégique à eut cette connotation pendant longtemps.

Comment allier Sécurité et technique de construction en Bois?

C’est le gros problème, car sans vouloir induire le lecteur en erreur les primes d’assurance sont plus élevées pour les habitants de maisons en bois. Il reste toujours cette roue de secours qui s’appelle besoin d’innovation.

Des innovations sont elles possibles? 

À priori, oui! Cela veut dire repenser tout le processus de construction et depuis le début, le morceau de bois jusqu’à l’élément fini mis en place.

En attendant, souhaitons que cette société ne dépose pas le bilan..

S. CARVAJAL     Management Stratégique & Innovations

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un marché (de dupes) que la crise nous a imposé.

  1. Ping : La Revue de presse. | LA LIGUE CHRÉTIENNE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s